Des services publics de proximité pour tous, simplifier la vie des Français de l’étranger avec des services consulaires améliorés

La population française à l’étranger est en constante augmentation : elle a doublé en 20 ans pour atteindre aujourd’hui 2,5 millions de compatriotes expatriés sous différents statuts. Le maintien de notre réseau consulaire est essentiel car le service public, dans toutes ses dimensions, doit être au cœur de notre modèle social.

Le développement de l’administration consulaire virtuelle doit se poursuivre mais la mise à disposition de moyens humains reste indispensable. La modernisation de l’action publique doit permettre aux agents consulaires de dégager du temps pour une approche plus humaine.

Afin qu’il soit possible, de (re)faire ses documents d’identité sur son lieu de résidence, sans avoir à se déplacer, je proposerai la généralisation des valises Itinera pour les tournées consulaires partout où cela est nécessaire et la finalisation du projet d’envoi des passeports par courrier pour mettre fin à la double-comparution.

Je défendrai une réforme du Consulat Honoraire, cela en privilégiant des nationaux français, afin que ces derniers puissent réaliser partout davantage d’actes d’État-civil (procurations notamment) et accompagner les publics éloignés des outils numériques dans leurs démarches (médiation numérique). A l’heure de la numérisation des services publics, nous devons prêter attention à la fracture numérique et s’assurer que la simplification profite à tous. Afin d’assurer un meilleur maillage du territoire, je proposerai qu’un consul honoraire puisse être compétent sur plusieurs pays (le consul honoraire de Vigo pourrait être compétent pour le Nord-Portugal par exemple). Je proposerai également que les consuls honoraires assument un rôle d’accompagnement du public dans l’utilisation des outils numériques pour la réalisation des démarches administratives.
Je ferai avancer les échanges automatiques d’informations afin de permettre la suppression progressive des certificats de vie (testé dans le cadre franco-allemand).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *