Mieux informer et accompagner les Français dans la mobilité, à tous les moments de la vie

  • Assurer un accompagnement public en matière de retraites, notamment au profit des personnes dont la retraite dépend de différentes caisses de retraite.
  • Mieux informer les Français dans leur mobilité, notamment au moment de l’installation, en mettant en place dans chaque pays une plateforme d’information dédiée sur laquelle seraient présentée, après renseignement de la situation individuelle, l’intégralité des démarches à effectuer dans le pays d’accueil.
  • Conciliation vie privée-vie professionnelle : je favoriserai l’adoption par les entreprises françaises d’initiatives telles que les « chartes des temps » permettant, en organisant le temps de travail des individus au niveau de l’équipe, plus de flexibilité aux agents sur leurs horaires, ce qui bénéficiera notamment aux familles monoparentales ayant un ou plusieurs enfants à charge. De nombreuses relations existent au niveau de l’Ambassade avec les entreprises française en matière économique. Ce « soft power » pourrait être utilisé comme un levier pour inciter à l’adoption de telles chartes, par des séminaires de sensibilisation, de la mise en valeur des meilleures initiatives.
  • Encouragement à la création d’une association d’accompagnement des conjoints dans leur recherche d’emploi et de formation professionnelle (sur le modèle de l’association existant au Ministère des affaires étrangères)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *